Les amis de Sud

Sur le terrain des luttes

Indépendante de tout parti politique, de tout pouvoir, la fédération SUD-PTT ne limite pas son champ d’intervention et de réflexion aux seuls secteurs professionnels.
La fédération SUD-PTT inscrit son action dans la conception du syndicalisme définie dans la "Charte d’Amiens" : défense des revendications immédiates des salariés et lutte pour une transformation d’ensemble de la société. Cette démarche suppose de tisser des liens de solidarité avec toutes les forces qui luttent sur les différents fronts sociaux.
Depuis sa création SUD-PTT s’est impliqué dans de nombreuses actions interprofessionnelles : lutte contre le chômage et la précarité, les Marches européennes, la lutte des sans-papiers, la défense des droits des femmes...
Pour SUD-PTT, le développement de la solidarité internationale est aussi important, pour faire face aux désastres de la mondialisation économique et financière.

Avec les associations de lutte contre le chômage

SUD-PTT soutient et travaille avec les associations de lutte contre le chômage et de défense des droits des chômeurs. Les quatre organisations nationales - AC !, MNCP, APEIS et CGT-Chômeurs - sont devenues des acteurs incontournables des mouvements de chômeurs depuis 1997.
Les actions des chômeurs portent à la fois sur les "mesures d’urgence" : fonds sociaux, transports, dettes... et sur les mesures structurelles : renégociations UNEDIC, augmentation des minima sociaux, présence des associations dans les structures qui les concernent.

AC ! (Agir ensemble contre le chômage)

Créée en 1993 par des militants syndicalistes et associatifs conscients de la nécessité de donner un cadre commun aux salariés et aux chômeurs, aux associations et aux syndicats ; pour lutter contre le chômage, et tous ses effets, SUD PTT s’y est engagé dès le début. Le mot d’ordre central d’AC ! est : "un emploi c’est un droit, un revenu c’est un dû !"

APEIS (Association pour l’emploi, l’information, la solidarité)

Cette association s’est faite remarquer par ses réquisitions dans les supermarchés, par ses interventions contre les expulsions. Son mensuel : "Existence" est d’une grande qualité.

Marches européennes (Marches européennes contre le chômage, la précarité et l’exclusion)

Créé en 1996 à Florence (Italie) par des militant(e)s associatifs et syndicaux, ce réseau est maintenant une référence dans le paysage social européen. Le récent succès de la manifestation à Cologne en juin 99, après celle d’Amsterdam en juin 97 le confirme. Ce réseau est maintenant doté d’une plate forme revendicative européenne commune unique dans le paysage social européen.

MNCP (Mouvement national des chômeurs et précaires)

Regroupant des chômeurs et précaires, il est présent sur tout le territoire et publie un journal "La marche à suivre".

Les organisations dans lesquelles la fédération SUD PTT est engagée

Les militant-es et responsables de SUD-PTT sont engagés dans de nombreuses associations (droit des femmes, altermondialiste, contre les exclusions, ...)

ATTAC (Association pour une taxation des transactions financières pour l’aide aux citoyens)

Regroupe des personnalités, associations, organisations syndicales, organes de presse, individus de tous horizons. Elle s’est donnée pour objectif d’entraver la spéculation internationale, de taxer les revenus du capital, sanctionner les paradis fiscaux...
SUD PTT avec union syndicale Solidaires se sont engagés dès le début dans la construction d’ATTAC.

CNDF (Collectif national pour les droits des femmes)

Créé après la manifestation de novembre 95, ce collectif regroupe un nombre encore plus important d’associations syndicales, politiques et individu(e)s que la CADAC et se bat pour obtenir l’égalité des droits des femmes dans tous les domaines, et lutte contre toutes les discriminations.

Fondation COPERNIC

Fondation pluraliste regroupant des chercheurs, des universitaires, des militants associatifs, culturels, syndicaux ou politiques. Le but de cette fondation est "de remettre à l’endroit tout ce que le libéralisme fait fonctionner à l’envers"...
La fondation publie des notes et des ouvrages pour répondre au discours libéral ; Copernic organise aussi des formations sur les questions sociales actuelles.

Marche Mondiale des Femmes (Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté)

Ce mouvement féministe mondial a été créé mi-99 pour organiser la première Marche Mondiale des Femmes en l’an 2000.
Du 8 mars 2000, journée internationale pour les droits des femmes, au 17 octobre 2000, journée internationale contre la pauvreté, elle a été présente dans 166 pays des 5 continents, présentant aux décideux locaux et mondiaux (ONU, Banque Mondiale et FMI) sa pétition et son cahier de revendications. Son étape européenne le 17 octobre 2000 a réuni 35 000 personnes à Bruxelles.
Une nouvelle marche-relais se déroule du 8 mars 2005 (départ au Brésil) au 17 octobre 2005 (arrivée au Burkina Faso).
La Marche Mondiale des Femmes est également très investie dans la préparation des FSM et FSE et travaille à démontrer les conséquences particulières de la mondialisation sur la vie des femmes. Il existe une Coordination mondiale, une Coordination européenne et une Coordination française.

Sud - Contact - Informations légales - Aide - Publication des comptes annuels