Grève du 22 septembre : un nouveau coup de semonce

24 septembre 2009

Les postiers et postières ont massivement fait grève mardi 22 septembre à l’appel de SUD, CGT, FO, CFTC et CFDT contre le projet de loi de transformation de La Poste en Société Anonyme. Malgré une très forte contre-information de l’entreprise publique pour vanter la nécessité de l’ouverture du capital, les postiers sont restés mobilisés avec 35 à 40 % de grévistes.

Ce projet est un pas supplémentaire vers une privatisation du premier service public de proximité, contrairement à la communication faite par le gouvernement et la direction de La Poste. Les expériences de France Télécom, ou d’EDF et GDF montrent que les paroles se voulant rassurantes n’ont rien à voir avec la réalité, et que le « 100 % publique » ne résiste pas au temps !

Les grévistes ont protesté contre les milliers suppressions d’emploi intervenues dans les 6 premiers mois de l’année 2009, l’accélération des réorganisations qui dégradent leurs conditions de travail et la fermeture de milliers de bureaux de poste sur le territoire.

Cette grève est un premier coup de semonce avant le passage du projet de loi au parlement. SUD PTT proposera de nouvelles mobilisations dans la durée au personnel et aux autres organisations syndicales pour obtenir le retrait pur et simple du projet.

Dans l’immédiat, SUD PTT appelle les postières et les postiers à participer massivement à la consultation populaire sur le projet de loi du gouvernement organisée le 3 octobre à l’appel de plus de 60 organisations dans plusieurs milliers de communes.

Ce communiqué est téléchargeable ci-contre

La Poste est un bien public.
Elle doit le rester ! !

Quelques chiffres des manifestations :
- Agen : 200 personnes
- Angers : 350 personnes
- Angoulême (16) : 400 personnes
- Annecy (74) : 150 personnes
- Avignon (84) : 300 personnes
- Besançon (25) : 100 personnes
- Bordeaux (33) : 500 personnes
- Bourges (18) : 200 personnes
- Brives : 100 personnes
- Evreux (27) : 150 personnes
- La roche sur yon (85) : 130 personnes
- Laval (53) : 50 personnes
- Le Havre (76) : 200 personnes
- Nancy (54) : 200 personnes
- Nantes (44) : 1000 personnes
- Nimes (30) : 200 personnes
- Niort (79) : 200 personnes
- Orléans (45) : 1000 personnes
- Paris : 4000 personnes
- Privas : 100 personnes
- Rennes (35) : 500 personnes
- Rouen (76) : 400 personnes
- St Nazaire (44) : 150 personnes
- Tarbes (65) : 200 personnes
- Toulon (83) : 200 personnes
- Valence : 150 personnes

- dans le Gers : 7 rassemblements avec distribution de tract à la population pour le 3 octobre

PDF - 83.4 ko
Estrosi enfile les perles
Communiqué de presse
PDF - 90.4 ko
22 septembre : un nouveau coup de semonce
Communiqué de presse
PDF - 128.1 ko
22 septembre : un nouveau coup de semonce
Tract

Sud - Contact - Informations légales - Aide - Publication des comptes annuels