Dossiers

Compléments de banlieues

Quartiers en friche, Quartiers en chiffres

Dans le département de la Seine-Saint-Denis, qui compte 1,4 million d’habitant(e)s (soit 13 % de la population nationale) :

- plus de 250 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté (soit 18% de la population du département - ce taux montant à 28 % pour les moins de 20 ans)
- plus de 120 000 personnes sont demandeurs d’emploi (soit 17 % de la population active du département), 33,1 % sont chômeurs de longue durée. Dans certains quartiers, le taux de chômage dépasse les 25 % et celui des jeunes peut atteindre 50 %.
- 44 000 personnes perçoivent le RMI (6,1 % de la population du département).
- 12 % de la population est mal logée ou SDF. Il y a 55 000 demandeurs de logement dont 10 000 en urgence. 5 000 enfants sont sans adresse fixe...

Dans le "quartier prioritaire" du grand ensemble de Clichy-Montfermeil (93), Zone de redynamisation urbaine (ZRU) où vivent près de 30 000 personnes :
- 41 % de la population est âgée de moins de 20 ans.
- le taux de chômage total est de 27,9 % et s’élève à 37,1 % pour les 15-24 ans.
- 40,3% de la population de plus de 15 ans ne possède aucun diplôme.
- parmi ceux qui travaillent, 17,7 % sont des salariés précaires.
- 11,4 % des logements sont vacants...

Dans le quartier de la Madeleine à Evreux (Eure), zone urbaine sensible (ZUS) de 12 000 habitants, particulièrement touchée lors des événements de novembre :
- les salariés précaires représentent 27,9 % de la population active.
- le nombre de chômeurs a augmenté de 42,2 % depuis le précédent recensement.
- 44,3 % des 15-24 ans sont au chômage.
- 40,2 % des 15-24 ans hors élèves et étudiants ne possèdent aucun diplôme...
De la même façon, les données de l’INSEE indiquent pour la quasi-totalité des quartiers concernés par les événements de novembre des taux de chômages considérables pour les 15-24 ans : 41,1 % dans le quartier de la Grande-Borgne à Grigny ; 54,4 % à la Reynerie et Bellefontaine à Toulouse ; 31,7 % à l’Ousse-de-Bois à Pau ; 42,1 % à Bellevue à Nantes-St Herblain...

pour en savoir plus

- Quartiers en friche, Quartiers en chiffres
- Contre forum du secteur social : un chantier pour la résistance
- Une justice sécuritaire
- Une banalisation de l’état d’exception

Lire aussi

Le réseau IPAM (initiative pour un autre monde)

PDF - 150.6 ko
Drame dans les transports urbains de Marseille
Communiqué

Sud - Contact - Informations légales - Aide - Publication des comptes annuels